As-tu eu beau temps ? Es-tu Proche ?

Ces deux questions reviennent sans cesse. À mon retour, la question est : as-tu eu beau temps ? Lors des présentations de mes photos :  es-tu proche lorsque tu fais ces photos ? Je vous propose donc d’y répondre ici, en attendant que le tri des photos de mon dernier voyage au Kenya soit fait…

Beau temps ?

Dans mon dernier article, j’ai expliqué que je n’avais jamais vu le Mara aussi  » humide  » !

Pour davantage d’information sur le Dipôle de l’Océan Indien : cliquer ici

Pour compléter ma réponse et essayer de vous faire partager ce que nous avons vécu, voici un petit montage réalisé grâce aux films faits par Gauthier qui séjournait au même camp que moi. Ces images ont été faites la deuxième semaine, où nous avons eu beau temps. Dites-vous que c’était bien pire la première semaine. Aucune traversée de rivière n’était possible, il y avait trop d’eau. De plus, les films auraient été impossibles à regarder car nous étions très très secoués parfois…

Merci à notre guide David, qui nous a conduit avec douceur malgré le terrain impossible (mon dos a résisté !). Merci à lui aussi, et à ses yeux en particulier, sans qui beaucoup de mes photos n’auraient pas été possibles (l’image devinette à la fin de ce film est déjà grossie 10 fois – imaginez à l’oeil nu…)

Le Masaï Mara inondé

Proche ?

Et pour répondre à l’autre question, je dis que le plus souvent c’est entre 10 et 30 mètres, parfois moins. Là encore, pour vous donner une idée, je vous propose un montage réalisé à partir d’images faites depuis d’autres voitures par des photographes présents au camp (Alexandre, Nicolas, Michel : merci !).

Vous constaterez que les animaux, si on peut facilement imaginer qu’ils sont gênés par les voitures,  ne sont pas effrayés par elles. Ils viennent souvent très près de nous. Bon il est vrai que l’on se place souvent sur leur chemin… Ils se servent même parfois des voitures pour se cacher et se rapprocher d’un herbivore convoité. Comme je le dis souvent, nous ne pourrions jamais faire de telles photos si nous étions à pied. Tous les animaux se méfie de l’homme, c’est leur plus grand prédateur, et ils s’enfuient dès qu’il le reconnaisse.

Regardez-bien sur les dernières photos, l’éléphant qui est juste de l’autre côté de la portière, et qui me regarde… Ou ce lion mâle, si proche que sa tête ne tient même plus dans le cadre de la photo. Je vous réserve d’ailleurs pour le livre, quelques photos d’yeux de félins prises de très près…

Patience…

Si proche parfois trop…