Brame du cerf, préparez-vous !

Bientôt le brame du cerf !

Bientôt le retour de l’automne

Avec lui viendra d’abord l’ouverture de la chasse, et avec elle sûrement à nouveau les débats polémiques et stériles sur la chasse mais aussi et surtout sur la chasse à courre.

Nous retrouverons alors notre habitude bien Française de « débattre », ou plutôt d’arrêter et de se renvoyer à la tête, des positions définitives, sans étudier objectivement, scientifiquement, le sujet en question. L’homme me semble en effet, de plus en plus préférer prendre des positions générales de principe sans connaître les faits, les chiffres, les différentes circonstances ou éléments particuliers. Des positions qui seront bien sûr relayées et diffusées sur les réseaux sociaux puis donneront lieu à une agitation médiatique frénétique, éloignée elle aussi de toute recherche objective ou pédagogique.

Le retour des « amis des cerfs »

Nous retrouverons aussi, les « amis des cerfs » qui se lanceront à nouveau sans autorisation, dans une quête en nombre, désordonnée et bruyante, sur des propriétés privées. Une pratique qui devient hélas de plus en plus fréquente. Les gardes, qui leur expliqueront le caractère illégal en les priant de bien vouloir quitter le territoire,  entendront encore des personnes entièrement convaincues de leur bon droit en matière de libre circulation, ou du droit universel et inaliénable de l’homme de jouir de la beauté d’une nature qu’ils aiment et qu’ils respectent, voire pour les moins téméraires pris sur le fait, l’aveu qu’ils se sont perdus… Peu leur importera alors que cette quête, qui de surcroît s’avère souvent dangereuse pour eux, dérange et perturbe fortement les animaux qu’ils chérissent, à une période si critique de leur vie.

Préparez-vous à être respectueux

Alors avant le retour de tout cela, profitons du mois qui vient, pour admirer cet animal majestueux, si discret le reste de l’année. Profitons surtout du délai qu’il nous reste pour négocier des autorisations d’accès et trouver les endroits, de plus en plus nombreux, où des affûts publics ou en location, sont disponibles pour les admirer en toute légalité et sans les perturber.

Vers mes photos de cerfs