Tous les hommes…

Tous les hommes ne vivent pas le monde de la même façon

En prenant cette photo ce matin, une pensée me vient pour mes amis parisiens,

Englués dans les grèves, se débattant dans une ambiance sonore et humaine exécrable,

Entendant sans cesse, parler du caractère inéluctable de l’économie mondialisée, de la concurrence internationale ou de l’importance des déficits budgétaires…

Alors, j’ai soudain envie de partager avec eux mes sensations du moment, 

de leur offrir une minute de calme et de volupté.

Imaginez-vous, mes amis que vous vous réveillez juste à l’instant,

Dans cette maison là bas à gauche dans la prairie,

Non pas à cause d’une sonnerie de réveil, de klaxons, de camions poubelles ou de voiture de police…

Non, vous vous réveillez simplement parce que votre corps en a décidé ainsi, 

Comme cela, de son plein gré car ici tout est calme, paisible et tranquille.

Après quelques minutes à profiter de cette sensation agréable bien qu’étrange et inhabituelle,

Vous vous levez et allez à la fenêtre admirer la beauté du paysage et savourer le calme,

Rien à perte de vue, juste quelques nuages accrochés au sommet des collines ou sur la pointe des sapins.

L’air est frais et vivifiant. Il est pur. Légèrement parfumé par les vertes prairies où des vaches s’activent déjà pour préparer la fourme d’Ambert.

Et puis, une délicate odeur de café et de pain grillé monte jusqu’à vous et interrompt vos pensées,

Vous descendez dans la pièce principale où le feu de bois crépite déjà,

La journée démarre, elle va être fraîche certes mais belle et sereine…

Malheureusement la minute s’achève

Les Klaxons et les éclats de voix vont reprendre le dessus,

Un curieux sentiment de doute habitera peut-être encore quelques instants votre esprit,

Mais surtout concentrez-vous sur ces quelques photos afin qu’elles restent dans votre mémoire…

Alors dans un bus bondé, lorsqu’un automobiliste vous insulte à un carrefour bloqué… visionnez-les encore un peu…

Amicalement vôtre…

 

© AlainMeunier2020